Envoyer de l'argent du Canada vers les Etats-Unis

CAD $132,10 Economie moyenne par rapport aux banques ?

 

8 Meilleures solutions de transfert d’argent

Taux de change en date du 2018-08-17T13:50:00+00:00

CanadianForex

Plus d'info Moins d'info
Montant Reçu
USD $7 580,28
CAD $138,16
économisé par rapport aux banques

TorFX

?
Est. 2004
Plus d'info Moins d'info
Montant Reçu
USD $7 584,10
CAD $143,16
économisé par rapport aux banques

Moneycorp

?
Est. 1979
Plus d'info Moins d'info
Montant Reçu
USD $7 568,81
CAD $123,16
économisé par rapport aux banques

World First

?
Est. 2004
Plus d'info Moins d'info
Montant Reçu
USD $7 582,19
CAD $140,66
économisé par rapport aux banques

Currency Solutions

Plus d'info Moins d'info
Montant Reçu
USD $7 575,69
CAD $132,16
économisé par rapport aux banques

Currencies Direct

Plus d'info Moins d'info
Montant Reçu
USD $7 561,16
CAD $113,16
économisé par rapport aux banques

RationalFX

?
Est. 2005
Plus d'info Moins d'info
Montant Reçu
USD $7 576,45
CAD $133,16
économisé par rapport aux banques

FC Exchange

?
Est. 2005
Plus d'info Moins d'info
Montant Reçu
USD $7 576,45
CAD $133,16
économisé par rapport aux banques

PROCHAINES ÉTAPES:

Regardez les résultats et sélectionnez un fournisseur depuis la liste affichée

FXcompared est un site indépendant de comparaison de fournisseurs de transfert international d’argent

INFORMATIONS CANADA VERS USA

Resume

Il n'y a pas de restrictions de transfert d'argent si vous envoyez de l'argent du Canada vers les États-Unis si vous souhaitez financer les études universitaires, acheter des biens, investir dans des fonds, ou payer des importations. Le Canada et les États-Unis ont une relation économique et politique très proche en tant que voisins et principaux partenaires commerciaux.

ARGENT ET BANQUE

Si vous vous déménagez aux USA, il est probable que vous aurez besoin d'ouvrir un compte bancaire américain. Les citoyens américains ou résidents étrangers peuvent ouvrir des comptes bancaires en ligne dans la plupart des cas. Pour ce faire, vous devez fournir votre adresse américaine, permis de conduire ou autre pièce d'identité émis par l'État, et votre numéro de sécurité sociale (SSN). Nous recommandons d’appliquer à la Social Security Administration dès que possible pour avoir un numéro SSN, nécessaire pour être employé localement et recevoir des prestations de sécurité sociale et autres services gouvernementaux.

Aucune des principales banques commerciales du Canada, tels que RBC et la CIBC, ont un large réseau d’agences aux États-Unis. La branche banque privée de groupes tels que RBC sont globaux, mais il peut être préférable d'ouvrir un compte avec l'un des grandes banques américaines. Les banques américaines, en revanche, ont une plus grande présence au Canada.

IMPOSITION

Comme au Canada, les taxes américaines sont calculées sur l'année civile. Cela simplifiera le processus de payer une année partielle d'impôts dans les deux pays. Néanmoins, nous vous recommandons de demander l'avis d'experts sur la façon dont votre déménagement aura une incidence sur les paiements d'impôts, en particulier si vous prévoyez de faire un achat important, comme une maison aux États-Unis.

Pour des raisons fiscales, l'IRS américain permet aux Canadiens de rester aux États-Unis pour 182 jours par an, alors que la limite fixée par la loi américaine est de 180 jours. Les Canadiens qui restent aux Etats-Unis pendant plus de 180 jours pour une période de 12 mois glissants sont considérés en situation irrégulière et font face à une interdiction de voyage de trois ans. Séjournez plus de 182 jours et vous pourriez être imposé par l'IRS sur votre revenu mondial. Mais cette limite de 182 jours est plus compliquée que cela. L'IRS a une façon plus complexe de calcul de résidence appelé le critère de « présence substantielle », qui ajoute le nombre de jours auxquels vous étiez présents aux États-Unis dans l'année en cours, à un tiers du nombre de jours vous étiez là pendant l'année précédente, avec un sixième de l'année d'avant. Si ce nombre dépasse 183 jours, alors vous pourriez être considéré comme un résident américain au niveau du fisc.

VISAS ET L'IMMIGRATION

Les citoyens canadiens ont seulement besoin d'un passeport valide pour pouvoir entrer aux États-Unis et peuvent visiter le pays pour un maximum de six mois par an sans visa. Les visas sont exigés dans certains cas, pour les visites de plus de six mois, y compris les citoyens étrangers fiancés (e) s (K-1 Visa), les conjoints de citoyens US en attente de régularisation de processus d'immigration (K-3 Visa), et les conjoints de résidents permanents légaux (V-1 Visa). Une autorisation est également exigée pour les non-immigrants voyageant aux États-Unis pour des missions de travail à court terme, y compris les employés de gouvernements étrangers (visa A) et les organisations internationales (visa G). Les exigences varient, et nous recommandent de connaître les lignes directrices actuelles en prenant conseil auprès de votre consulat américain le plus proche.

Si vous envisagez d'émigrer aux États-Unis pour le travail, vous aurez besoin d'obtenir un visa de travail. Les Canadiens sont admissibles à plusieurs différents types de visas en fonction de votre expérience, le statut de citoyenneté et de projets professionnels. Des professionnels avec un certain ensemble de compétences peuvent être admissibles à obtenir un visa TN de trois ans en vertu de l'ALENA. Les étudiants canadiens ne nécessitent pas de visa pour étudier aux États-Unis et ont seulement besoin obtenir un certificat I-20 d’admissibilité de leur université.

ACHAT D'UNE PROPRIETE AUX ETATS-UNIS

Les États-Unis est la destination préférée des Canadiens, généralement retraités. L'achat d'une maison de vacances pour échapper aux hivers rudes est courant, avec la Floride, l'Arizona, la Californie, Hawaï et le Texas en tant qu’États les plus populaires pour les soi-disant «snowbirds» canadiens. Au-delà de la question de l'envoi de fonds pour payer un achat, il y aura beaucoup de questions à prendre en compte, tels que gardant à l'esprit que ce sera beaucoup plus facile d'obtenir un prêt hypothécaire avec banque canadienne plutôt qu’américaine.

Compte tenu de la complexité du code fiscal des États-Unis, les conséquences fiscales de la possession d’un tel actif peuvent être importantes. Si la vente d'une propriété se fait à un citoyen américain, l'acheteur doit généralement remettre 10% de la vente du produit brut à l'IRS sur les ventes plus de US $ 300,000. Cependant, grâce à la convention fiscale canado-américaine, les Canadiens sont exemptés de de l’impôt américain sur la succession à hauteur de 5,3 M $ (US $ 10,7 millions pour un couple marié), si les bénéficiaires ne devront pas payer l'impôt immobilier sur les actifs dessous de ce niveau.

ETUDIER AUX ETATS-UNIS

Le Canada représente la cinquième source d'étudiants étrangers la plus importante aux États-Unis, avec 51 423 étudiants titulaires du visa enregistrés durant 2008-12. Ils ont dépensé 1.1trn $ en frais de scolarité et $ 522,2 mrds au coût de la vie, selon une étude de la Brookings Institution. Les citoyens Canadiens n’ont pas besoin de visa pour étudier aux États-Unis, mais doivent enregistrés par la SEVIS (Student and Exchange Visitor Information System.

IMPORTATION DEPUIS LES ETATS-UNIS

Depuis que l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) entre les États-Unis, le Canada et le Mexique est entré en vigueur en 1994, le commerce entre les deux pays a fait un bond. Les États-Unis sont la principale source d’importations du Canada, avec des importations totales de biens et services qui ont atteint US $ 354bn en 2012, et celles provenant des États-Unis atteignant 265 milliards de $ en 2013, ce qui représente 52% du total.

Les principales catégories de biens importés des États-Unis en 2013 étaient des véhicules (US 51.7bn $), des machines (US 45.3bn $), du carburant (26.8bn $ US), d'huile et de gaz naturel (US 24.7bn $), de produits agricoles, de machines électriques (US 21,3bn $), et des matières plastiques (US $ 13 milliards). Les importations de services des États-Unis ont totalisé 61.2bn $ en 2012. Avec les procédures commerciales et la logistique si développées, obtenir des conseils d'experts sur l'importation des États-Unis au Canada est très facile.

Nos Guides Pays

QUESTIONS FRÉQUENTES

Voici les réponses aux certaines des questions les plus fréquemment posées

COMMENT UTILISER FXCOMPARED?

  1. Saisir votre critère de recherche
  2. Voir les résultats et choisir une société
  3. Enregistrer un compte avec cette société
  4. Vous êtes prêt à envoyer de l’argent!

QUELS SONT LES DÉLAIS?

Une fois que vous avez enregistré, réservé la transaction et envoyé vos fonds au fournisseur de transfert d'argent, il faut généralement entre un et deux jours pour les devises communes et trois jours ou parfois plus pour les devises plus exotiques.

EST-CE QUE JE PEUX EFFECTUER MON TRANSFERT D'ARGENT EN LIGNE?

Oui. Tous les courtiers figurant sur notre site ont des plateformes en ligne. Ces plateformes permettent facilement un accès 24/7 au service, la gestion du processus et l’affichage des transactions et du reporting. Certains fournisseurs sur le site offrent uniquement des services en ligne. Vous pouvez trouver cette information dans la section "Types de transfert" de la table de comparaison des fournisseurs.

EST-CE QUE JE PEUX UTILISER FXCOMPARED POUR MON ENTREPRISE?

Si vous faites ou recevez des paiements internationaux, utiliser un fournisseur de transfert d'argent par opposition à votre banque peut vous aider à mieux gérer votre entreprise et améliorer vos flux globaux de trésorerie. Un fournisseur peut faire bien plus que de simples taux plus avantageux que ceux d’une banque.

COMMENT SONT CALCULÉES LES ÉCONOMIES PAR RAPPORT AUX BANQUES?

Nos calculs d’économies par rapport aux banques sont basées sur l’indice FXcompared International Money Transfer (IMTI). L’IMTI est une moyenne pondérée du coût d’envoi d’argent de banque à banque et votre propre coût personnel peut être plus élevé ou moins élevé que le nombre affiché. Les économies actuellement affichées sont basées sur des données collectées aussi bien pour les societés bancaires et non bancaires en date du 16 Juin 2016. Pour plus d’informations sur l’IMTI et la méthodologie compète, lire ici.

VOTRE FEEDBACK

Nous accueillons toutes suggestions pour nous améliorer: envoyez-nous un mail à aide@fxcompared.com

Astuces pour la recherche

Astuces pour la recherche

(1) Saisissez le montant à envoyer. (2) Regardez d’autres facteurs que le prix. (3) Sélectionnez un fournisseur maintenant afin de vous inscrire et de vérrouiller les taux.
Très bons taux

Très bons taux

Les fournisseurs offrent des très bons taux et des offres spéciales à travers FXcompared
Sécurisé et sûr

Sécurisé et sûr

Chaque fournisseur passe par un processus de contrôle et est régulé par l’autorité pertinente (FCA au Royaume-Uni, FinCEN aux USA, ADIC en Australie)

Your Feedback

We welcome all suggestions for improvements. Send us an email at feedback@fxcompared.com.

Le site et les informations fournies sur ce site sont à titre informatif seulement et ne constituent pas une offre ou une sollicitation de vendre des actions ou des valeurs mobilières. Aucunes des informations présentées ne sont destinées à servir de base à toute décision d'investissement, et aucunes recommandations spécifiques sont intentées. En conséquence, ce site web et son contenu ne constituent pas des recommandations d'investissement, des conseil ou sollicitations d'investissement dans aucun actif. Ce site et son contenu ne pourra pas être à la base de, ou être invoqué par un lien avec tout contrat ou engagement quel qu'il soit. FX Compared Ltd décline expressément toute responsabilité sur toute perte directe ou indirecte ou dommage de quelque nature que ce soit résultant directement ou indirectement: d’une utilisation des informations contenues dans le site, (ii) de toute erreur, omission ou inexactitude dans de telles informations ou (iii) de toute action qui en résulte.