Envoyer de l'argent

 

6 Meilleures solutions de transfert d’argent

Taux de change en date du 2018-11-18T23:49:09+00:00

TorFX

?
Est. 2004
Plus d'info Moins d'info
Demander un devis

Moneycorp

?
Est. 1979
Plus d'info Moins d'info
Demander un devis

Currencies Direct

Plus d'info Moins d'info
Demander un devis

World First

?
Est. 2004
Plus d'info Moins d'info
Demander un devis

UKForex

?
Est. 1998
Plus d'info Moins d'info
Demander un devis

Currency Solutions

Plus d'info Moins d'info
Demander un devis

PROCHAINES ÉTAPES:

Regardez les résultats et sélectionnez un fournisseur depuis la liste affichée

FXcompared est un site indépendant de comparaison de fournisseurs de transfert international d’argent

INFORMATIONS de l’INDE

Résumé

Il y a peu de restrictions sur le transfert d'argent vers l'Inde, mais la Reserve Bank of India (RBI) a commencé à appliquer un article existant de la loi Foreign Exchange Management Act (FEMA) qui interdit les sorties de roupies en dehors de l’lnde. En conséquence, on ne peut pas procéder à des virements sortants en roupies depuis l’Inde, et les voyageurs sont tenus de convertir leurs devises restantes avant leur départ. Envoyer de l’argent depuis l'Inde est très difficile en raison de ces restrictions monétaires.

REGULATION DES TRANSFERTS D'ARGENT EN INDE

La règlementation des transferts indienne change fréquemment. La RBI a augmenté la quantité de monnaie qui peut être versé depuis l'Inde à 250 000 USD depuis le règlement Liberalised Remittance Scheme qui est entré en vigueur le 1er juin 2015. Selon ce règlement, les résidents Indiens, y compris les mineurs, sont autorisés à verser un maximum de 250 000 USD durant chaque année fiscale (qui s'étend d'avril à mars). Un particulier est considéré comme résident d'Inde s'il a résidé dans le pays pendant au moins 180 jours au cours de l'exercice.

La limite de versement inclut les cadeaux et prêts à des Indiens non-résidents, les visites privées à l'étranger (hormis le Bhoutan et le Népal), l'émigration, l’assistance à des membres de la famille à l'étranger, les voyages d'affaires ou les traitements médicaux. Si un individu est tenu à verser plus que le montant maximum de 250 000 USD à des fins d'émigration tel que requis par le pays en particulier, il peut soumettre une requête à la RBI.

Ces restrictions indiennes mettent également l'accent sur les transactions de capitaux, incluant l'investissement étranger direct (IED), les portefeuilles boursiers ou autres investissements, aussi bien en Inde qu'à l'étranger, ce qui impacte l’achat d’immobilier à l’étranger, les actions de sociétés et autres avoirs.

Les investissements étrangers en Inde peuvent généralement être rapatriés librement via un intermédiaire agréé. Les non-résidents peuvent vendre des actions de sociétés indiennes cotées et rapatrier les capitaux par l'intermédiaire d’une banque, s’ils n’ont pas de redevances fiscales. Les ressortissants étrangers qui résident en Inde sont en mesure d'acquérir des propriétés, mais doivent déclarer l'achat à la RBI et ne peuvent pas transférer cette propriété sans l'approbation de la Banque centrale. En outre, l’approbation de la Banque centrale est nécessaire en cas de change de la monnaie indienne au-dessus de certaines limites, à des fins telles que les études et les voyages à l'étranger.

AUTORITE REGULATRICE D’INDE

La Banque centrale indienne, la Reserve Bank of India (RBI), élabore et met en œuvre la politique monétaire du pays, avec l'objectif principal de favoriser les flux de capitaux et la stabilité de prix. La RBI supervise également le système financier et gère les opérations de devises étrangères du pays, qui sont réglementées en vertu de la loi Foreign Exchange Management Act (FEMA).

La FEMA, qui est en vigueur depuis 1999, définit les lignes directrices pour le contrôle des changes qui existe encore en Inde. Les transferts d'argent vers l'Inde sont entièrement libres de restriction pour les transactions de compte courant, qui incluent les paiements de biens et services et le transfert de revenus gagnés à l'étranger. Les non-résidents sont en mesure d'ouvrir des comptes en banque libellés en roupies en Inde sans visa, temporairement.

CONTEXTE ECONOMIQUE DE L'INDE

Dans les années qui ont suivi son indépendance, l'Inde a adopté une politique de développement étatiste, nationaliste, avec des contrôles stricts sur les devises étrangères. Toutefois, le gouvernement a entamé un processus de libéralisation dans les années 1990 qui a conduit à la privatisation de nombreuses entreprises publiques, la déréglementation industrielle, l’ouverture aux investissements étrangers et à un contrôle des changes plus souple. Ces réformes ont contribué à stimuler la croissance du PIB de manière impressionnante dans les années 1990 et 2000, et alors que l'État conserve un certain contrôle des changes aujourd'hui, l’ouverture sur le marché des changes a été confirmée.

La monnaie indienne, la roupie, a été relativement stable dans les premières décennies suivant l'indépendance, profitant de la croissance du PIB du pays. Cependant, l'impact de la récession économique mondiale de 2008 a introduit la volatilité des prix ces dernières années. La croissance annuelle du PIB est tombée à un point le plus bas en dix ans en 2013, plombée par les déficits du pays. En mai 2013, l’annonce de la réserve fédérale américaine de diminuer ses achats d'obligations étrangères a causé la fuite de capitaux d'un certain nombre d'économies émergentes, y compris l'Inde, la Turquie, le Brésil, l’Afrique du Sud et l'Indonésie. Autrefois considérés comme les moteurs de la croissance économique au cours de la récession mondiale, ces pays ont été depuis surnommés les Fragile Five par Morgan Stanley. Par conséquent, la valeur de la roupie a chuté fortement en 2013 et début 2014, mais la performance de la devise devrait s'améliorer considérablement avec les réformes économiques promises par le gouvernement nouvellement élu en Inde. Une mission du FMI en octobre 2014 a noté que, compte tenu des récentes réformes, l'Inde est maintenant dans une position beaucoup plus forte pour résister aux futurs chocs que les quatre autres pays cités.

DEVISE

La roupie indienne (INR) se divise en 100 paisas. La devise est émise par la Banque centrale en coupures de Rs5, Rs10, Rs20, Rs50, Rs100, Rs500 et Rs1000 ; les pièces existent en valeurs de Rs1, Rs2 et Rs5, ainsi que 10, 20, 25 et 50 paisas.

Nos Guides Pays

QUESTIONS FRÉQUENTES

Voici les réponses aux certaines des questions les plus fréquemment posées

COMMENT UTILISER FXCOMPARED?

  1. Saisir votre critère de recherche
  2. Voir les résultats et choisir une société
  3. Enregistrer un compte avec cette société
  4. Vous êtes prêt à envoyer de l’argent!

QUELS SONT LES DÉLAIS?

Une fois que vous avez enregistré, réservé la transaction et envoyé vos fonds au fournisseur de transfert d'argent, il faut généralement entre un et deux jours pour les devises communes et trois jours ou parfois plus pour les devises plus exotiques.

EST-CE QUE JE PEUX EFFECTUER MON TRANSFERT D'ARGENT EN LIGNE?

Oui. Tous les courtiers figurant sur notre site ont des plateformes en ligne. Ces plateformes permettent facilement un accès 24/7 au service, la gestion du processus et l’affichage des transactions et du reporting. Certains fournisseurs sur le site offrent uniquement des services en ligne. Vous pouvez trouver cette information dans la section "Types de transfert" de la table de comparaison des fournisseurs.

EST-CE QUE JE PEUX UTILISER FXCOMPARED POUR MON ENTREPRISE?

Si vous faites ou recevez des paiements internationaux, utiliser un fournisseur de transfert d'argent par opposition à votre banque peut vous aider à mieux gérer votre entreprise et améliorer vos flux globaux de trésorerie. Un fournisseur peut faire bien plus que de simples taux plus avantageux que ceux d’une banque.

COMMENT SONT CALCULÉES LES ÉCONOMIES PAR RAPPORT AUX BANQUES?

Nos calculs d’économies par rapport aux banques sont basées sur l’indice FXcompared International Money Transfer (IMTI). L’IMTI est une moyenne pondérée du coût d’envoi d’argent de banque à banque et votre propre coût personnel peut être plus élevé ou moins élevé que le nombre affiché. Les économies actuellement affichées sont basées sur des données collectées aussi bien pour les societés bancaires et non bancaires en date du 16 Juin 2016. Pour plus d’informations sur l’IMTI et la méthodologie compète, lire ici.

VOTRE FEEDBACK

Nous accueillons toutes suggestions pour nous améliorer: envoyez-nous un mail à aide@fxcompared.com

Astuces pour la recherche

Astuces pour la recherche

(1) Saisissez le montant à envoyer. (2) Regardez d’autres facteurs que le prix. (3) Sélectionnez un fournisseur maintenant afin de vous inscrire et de vérrouiller les taux.
Très bons taux

Très bons taux

Les fournisseurs offrent des très bons taux et des offres spéciales à travers FXcompared
Sécurisé et sûr

Sécurisé et sûr

Chaque fournisseur passe par un processus de contrôle et est régulé par l’autorité pertinente (FCA au Royaume-Uni, FinCEN aux USA, ADIC en Australie)

Le site et les informations fournies sur ce site sont à titre informatif seulement et ne constituent pas une offre ou une sollicitation de vendre des actions ou des valeurs mobilières. Aucunes des informations présentées ne sont destinées à servir de base à toute décision d'investissement, et aucunes recommandations spécifiques sont intentées. En conséquence, ce site web et son contenu ne constituent pas des recommandations d'investissement, des conseil ou sollicitations d'investissement dans aucun actif. Ce site et son contenu ne pourra pas être à la base de, ou être invoqué par un lien avec tout contrat ou engagement quel qu'il soit. FX Compared Ltd décline expressément toute responsabilité sur toute perte directe ou indirecte ou dommage de quelque nature que ce soit résultant directement ou indirectement: d’une utilisation des informations contenues dans le site, (ii) de toute erreur, omission ou inexactitude dans de telles informations ou (iii) de toute action qui en résulte.